Poissons – Horoscope et Portrait


Poissons

Horoscope Poissons – En savoir plus :

Le douzième signe du Zodiaque est appelé les Poissons. Il est le douzième, parce qu’on a décidé de prendre pour point de départ le commencement du signe du Bélier, le 21 mars. En fait, il n’y a ni premier signe ni douzième signe si l’on considère qu’entre le dernier et le premier il n’existe aucun hiatus. Le Zodiaque n’a ni commencement ni fin. On dit naître dans le signe des Poissons lorsqu’on vient au monde entre le 19 février et le 20 mars. A cette époque, dans notre hémisphère boréal, c’est l’hiver. Mais un hiver finissant, car la période correspondant au signe se termine à la veille du solstice de printemps. Les jours sont déjà plus longs, la lumière plus vive. C’est le dégel. Les neiges et les glaces de l’hiver se fondent à la chaleur nouvelle du Soleil, et cette eau en ruisselets, ruisseaux, rus et rivières, fleuves et lacs monte, murmure, ou gronde. Ce signe est fortement marqué par cette notion d’eau qui coule de toutes parts et de terre qu’elle emporte et dilue. On dit souvent que cette période délie les liens et défait toute cohésion. Si cela est, ce n’est qu’en vue de recommencer, en partant de cette dissolution, une vie nouvelle. C’est un signe d’avant-création. La sève n’aurait pas, pour monter, miraculeusement, de bas en haut, cette étrange force si elle n’avait puisé, dissous dans l’eau, les éléments constitutifs de la plante. Il va de soi que les sujets qui naissent dans cette période si particulière de transition d’un cycle à l’autre ont un caractère marqué par ces dispositions naturelles. A cette époque de l’année, tout est possible, le futur se dessine, mais rien n’est encore décidé.

Le Poissons sur le plan ésotérique

Vos principaux traits de caractères : IMPRESSIONNABLE, NÉBULEUX, COMPATISSANT

Poissons, vous souffrez d’une hypersensibilité, ce qui entraine indéniablement de grands pouvoirs psychiques. Malheureusement, la plupart d’entre vous ne savent pas s’en servir et ne les reconnaissent même pas. Vous vous croyez juste trop fragile, parfois même dérangé, alors que n’êtes qu’une grande antenne qui n’attend qu’à être réglée.

Vous êtes naturellement clairvoyant. Vous recevez des images, des sons et des impressions que vous devez accepter petit à petit. Vous pouvez aussi être un rêveur hors normes. Les prémonitions qui se matérialisent dans vos songes sont toujours très détaillées, ne laissant ainsi aucune place à l’interprétation. Vous ne devez pas pour autant prendre ça pour acquis et continuer à travailler votre intuition. En raison de votre sensibilité, vous pouvez vous sentir très fatigué par vos émotions. Un coté fleur de peau qui paralyse vos pouvoirs psychiques. En contrôlant davantage vos émotions, vous serrez plus à l’écoute de votre conscience intérieure.

Apprenez à vous aider des éléments extérieurs. Des séances de relaxation et médiation semblent être un bon moyen pour vous de vous déconnecter du monde matériel et vous attacher au monde invisible.

Portrait du natif du Poissons selon Michèle Curcio

On pose généralement en principe que la personnalité des natifs des Poissons est double, ceci parce que le symbole du signe est double. Dans ce cas, nous dirons que ces deux personnalités fondues en une seule reflètent les actions respectives de Neptune et de Jupiter, les deux planètes domiciliées dans le signe. On dit aussi que ces deux poissons qui ont l’air de se déplacer en sens inverse signalent que le natif du signe sera perpétuellement tenté par les spéculations abstraites ou l’occultisme d’une part, tandis qu’il fera son chemin dans une existence matériellement aussi bien organisée qu’une autre et avec autant de sens pratique, d’autre part. Le Poissons est dès l’abord un être réceptif. Il est rare que ce trait n’apparaisse pas immédiatement au premier contact. Il est prêt à entendre, à comprendre, à interpréter, à saisir toutes les informations qui passent à la portée de ses cinq sens. De tempérament lymphatique, il se classe parmi les surémotifs. Il dispose d’une intelligence qui ne se laisse pas charmer par la précision mathématique ni par une logique courante, mais qui a ses propres sources d’investigation.

Ses principales qualités sont la bonté, le désintéressement, le dévouement. Il est conscient de ses responsabilités et il ne recule jamais devant ce qu’elles lui dictent. Comme les natifs de tous les autres signes, le Poissons a aussi ses faiblesses. Il est indécis, surtout s’il se trouve devant la crainte, qu’il éprouve souvent, de faire du mal. Il ignore volontiers les détails pratiques de la vie et il se sent perdu lorsqu’il doit y faire face. Il est trop souvent résigné et trop souvent croit être encore en train de lutter quand il a réellement cessé de le faire. Il s’agit souvent d’une lutte contre ses propres tendances : par exemple pour éviter de grossir. Car il a tendance à retenir de l’eau dans son organisme. Lorsqu’il renonce à lutter contre lui-même, il peut se laisser aller à tous les excès à sa portée. Il est particulièrement doué pour les métiers qui apportent des bienfaits à la collectivité; d’autre part, dans de nombreux cas, il est capable d’entrer en communication avec l’inconscient collectif; il utilise alors son intuition dans les sciences occultes et les arts divinatoires, où il excelle.

Le Poissons est toujours en train de devenir

On a souvent pensé que le Poissons était malléable. On serait plus près de la vérité en disant qu’il paraît malléable, quand il semble changer aux yeux des autres, il reste en lui-même toujours semblable. Il est toujours en état de devenir, sa permanence, c’est d’être disponible. Réceptif, il a une forte prédisposition à recevoir et sentir toutes les influences, tous les courants de la pensée et leur compréhension peuvent le conduire à modifier sa personnalité. D’autre part, il est habité par un désir permanent de renoncer au monde parce que celui-ci contient trop de limites. Il s’y sent prisonnier. Certains, qui sont en même temps mystiques, n’hésitent pas à entrer en religion. Dans la vie matérielle et le courant de tous les jours, un Poissons risque toujours de préférer l’aspect des choses à leur réalité. Cela peut faire naître un grand poète, cela ne créera jamais un grand financier.

Le Poissons possède une personnalité aux mille facettes

Un Poissons tend à assimiler tout ce qu’il voit, sent, écoute, devine. Il se sait au centre d’un nombre infini de possibilités et il a nettement l’impression que, quelle que soit la branche d’activité vers laquelle il se dirige, il y réussira. Il se sent doué pour tout. Le plus étonnant, c’est qu’il ne se trompe pas. Il suffit à un Poissons de vouloir réellement aborder une branche d’activité pour y faire du bon travail et du travail de valeur. Mais soulignons qu’il ne « veut » pas aborder les activités pour lesquelles il n’est pas doué, c’est-à-dire les mathématiques et les sciences exactes, pour lesquelles les Poissons doués sont rares. Cette foule de possibilités sera une grande force chez celui qui a reçu une éducation stricte et auquel on a inculqué le sens rigoureux du devoir, l’habitude de terminer la tâche commencée. Elle sera une grande faiblesse chez le Poissons faible, chez lequel Neptune sera plus fort que Jupiter. Celui-là saura intuitivement qu’il n’a pas la force d’aller au bout de sa tâche, il ne commencera pas. Il sera nul, ou paresseux, ou petit employé sans talents et sans avenir. Cela ne sera pas un malheur pour lui : il rêvera la vie qu’il n’aura pas et sera, dans ses rêves, tout aussi fier que s’il les avait réalisés dans la vie réelle.